vendredi 12 novembre 2010

Merci!!!!! :D

Pour terminer la journée sur une note un peu plus joyeuse, je voulais partager quelque chose ici :-)

J'ai vraiment été très chanceuse en ce qui consiste l'aide qui m'a été donnée pour trouver les articles de Charlotte gratuitement ou à moindre coût!! Je voulais remercier la vie!

Depuis quelques semaines, je cours de gauche à droite pour aller chercher du stock que les gens me donnent. Le bouche-à-oreille fait des miracles, je vous le dis!!!

J'ai acheté des vêtements pour Charlotte..une amie à moi connaisssait une maman qui vendait trois sacs à vidange de linge pour petite fille de toutes les tailles jusqu'à 24 mois pour 50$.
Je suis allée les chercher, et ma foi, j'en ai tellement! Et le stock, bien que usagé, est tout simplement magnifique!! J'ai tout gardé! :D

Ensuite, cette même amie à moi connaissait une autre maman qui donnait tout son stock de bébé après avoir eu trois enfants. Donc, on s'entend que le stock était très usagé mais pourtant en très bonne condition!
J'ai eu un lit (Je devrai changer une pièce mais rien de majeur), une chaise haute, une chaise vibrante, une balancoire qui fait de la musique, quelques jouets, un ensemble de lit jaune comme je le voulais, un coussin d'allaitement...et il en manque, je ne me souviens plus du reste hihi!
Le deal: Aller chercher moi-même le stock à Saint-Amable!

Une autre amie m'a fait part que sa cousine donnait son moïse, j'ai donc sauté sur l'occasion...il est pratiquement neuf!!! :D
Une de ses amies va aussi me donner son parc et un nid d'ange pour le siège auto! :-)

Ensuite, mon amie Maryse d'Abitibi, qui est un peu comme ma deuxième maman, m'a offert une poussette, un bain qui va directement dans le grand bain, un porte-bébé et un magnifique sac cadeau rempli de vêtements et bavettes.
Ensemble, lors de mon récent séjour à Amos, on a été faire les friperies et elle a tout payé :O On a trouvé des bouteilles et des sacs à lait à un prix ridicule! Je suis sortie avec un gros sac à poubelle plein de stock pour 17$!
C'est un amour!!!

Une amie m'a aussi trouvé sur le bord du chemin un matelas pour le lit ainsi qu'une espèce de sauteuse...C'est rond et ça bouge...
Pour le matelas, je ne sais pas si je vais le garder, pour la propreté, mais ça peut dépanner si je le nettoie bien!!!
Cette même amie m'a aussi offert mon journal de grossesse, dans lequel j'écris tout! :-)

J'ai eu plein d'autres merveilleux cadeaux de mes amies! Des vêtements surtout!

Je n'ai pas acheté grand chose, pour être bien honnête. Je me suis gâtée dans une petite boutique de neuf et usagé avec une belle poussette à 75$ et le siège d'auto pour nourrisson qui venait avec. J'ai aussi acheté un magnifique sac à couche fait au Québec...60$ mais j'ai totalement craquée dessus!! :)
À Amos, j'ai fait quelques achats aussi dans des boutiques mais pour des petits objets, budget restreint oblige :)

J'ai encore quelques trucs à acheter c'est certain, comme les moniteurs, le tire-lait, la table à langer, etc...
Ça aussi, je vais essayer de m'en tirer avec de l'usagé...

Il me reste aussi à acheter ce qui côutera le plus cher: Les couches lavables.
Et oui! Question de coût, j'ai décidé d'essayer d'économiser!
Je sais lesquelles je veux, mais on les trouve seulement en Abitibi...elles sont magnifiques, pleines de couleurs...
À 25$ la couche, je veux économiser pour en acheter une dizaine, et je dois donc redescendre à Amos bientôt...!
Voici le lien de la compagnie!!

------Hihi, voici une photo de moi et Benny en train de magasiner pour Charlotte à L'Aubainerie...je craque littéralement pour le prix et les articles de ce magasin!------

Bref, je me considère vraiment très chanceuse et je remercie la vie, car les finances vont très mal ces jours-çi...C'est un cadeau de Dieu! :)

Le 1er décembre, lorsque j'arriverais à mon nouveau logement à Longueuil, je pourrai enfin commencer la chambre :D

La perte

Comme je le disais lors du précédent post, j'ai affreusement peur de perdre les gens que j'aime.
Tout ça s'est amplifié depuis la mort de mon père au mois d'août, mais cette peur était déjà bien ancrée depuis quelques temps.
J'ai peur de les voir mourir, de les voir partir...Et de me retrouver seule.
Comme disait Peyton dans One tree hill...People always leave

Je vis cette peur avec mes amies, ma famille, mon amour et la petite fille qui naîtra bientôt.

J'ai de la difficulté à profiter de la vie parce que j'ai peur de me réveiller une bonne journée et de constater que quelqu'un est parti.
Chaque chicane me stresse au plus haut point car j'ai peur des conséquences.

Ce week-end, mon chum, un bassiste, est parti performer au Manitoba, à Winnipeg.
Je dois donc me rendre à l'évidence qu'il est loin et que quelque chose pourrait arriver.
Je fais face à ma plus grande peur.

Et détrompez-vous, je suis très loin d'être le genre de fille dépendante...Je l'ai déjà été, mais tout ça n'est qu'un vieux souvenir.
Je suis toujours à l'aise à ce que mon chum sorte avec ses amis jusqu'à tard le soir, qu'il ait des amies de filles. Je ne l'empêche jamais de rien.
Je suis super contente pour lui, c'est tellement cool qu'il ait eu un contrat au Manitoba...!!
Je reste tout de même inquiète...
J'aurais la même peur pour n'importe quelle personne que j'aime..
Je détèste ça...
Grrrr...........

J'ai également mis tellement de temps à acheter les premiers articles pour Charlotte...
J'ai eu une peur maladive de la perdre très longtemps.
Aujourd,hui, chaque coup qu'elle me donne me prouve qu'elle est là pour rester, et cette peur s'efface peu à peu, mais jamais complètement.

Je dois apprendre à souffler.
La vie, c'est la vie. Rien ni personne ne peut en contrôler le cours.
Je dois laisser ma vie entre les mains de Dieu et du destin et savourer le moment présent.
Et je sais que j'y arriverai.

mercredi 10 novembre 2010

:(

Je ne sais pas pourquoi je m'endors parfois avec une envie de pleurer, et que cette envie persiste souvent toute la journée du lendemain.
Est-ce que je me sens à l'aise dans mon futur nouveau rôle de mère? Est-ce que je me sens prête?
Est-ce que mon histoire d'amour me fait peur?
Est-ce que le futur m'angoisse, tout simplement?
Est-ce que c'est parce que je n'ai pas eu encore l'occasion de pleurer mon père, un peu plus de deux mois après sa mort?

Il faut dire que la vie n'a pas été rose ces derniers temps...
Des problèmes d'argent, de papiers d'immigration à Benny, de statut...
De la peur d'aimer, de ne pas être aimé...
La perte de papa et bien entendu, la peur de perdre tous les gens que j'aime autour de moi...

Oufff...

J'en ai vraiment ma claque.

La seule chose que je veux, c'est vivre mon troisième et dernier trimestre tranquillement, à aimer mon homme et la petite fille qui grandit en moi.
Je veux avoir la tête vide de problèmes et profiter de chaque moment qui passe...

Est-ce que je vais y arriver??

mardi 2 novembre 2010

À Charlotte

À ma belle Charlotte,


Tu n'étais pas attendue, mais tu étais désirée.
Depuis que je suis toute petite, je rêvais de t'avoir en moi. C'était MON conte de fée.
Quand j'ai rencontré ton papa, je savais que c'était avec lui que je voulais t'avoir.
Queque chose dans ses yeux, dans son âme...
Je n'étais pas nécessairement prête matériellement, mais mon âme et mon coeur t'attendait depuis des années...


Au début de ma grossesse, j'ai eu des craintes.
Oui, j'ai eu peur d'être une mauvaise mère, peur de te faire subir la même enfance malheureuse que j'ai vécu.
J'ai eu peur de ne pas pouvoir t'offrir ce qu'il te fallait pour être heureuse.
J'ai eu peur de ne pas être digne de toi, tout simplement.

 
Pourtant, aujourd'hui, à chaque coup que tu me donnes, à chaque fois que tu bouges en moi, je sais que tout ira bien.
Tu me donnes la force de vivre, de continuer.
Avec toi, je vois la vie en rose.

 
Ne t'inquiète pas si moi et ton papa on se chicane quelques fois, on a des petits problèmes à régler, mais on t'aime et on s'aime, c'est ce qui compte.


Tout ira bien ma belle Charlotte.
Moi et papa on t'attend impatiemment.
Je t'aime à la folie mon bébé.


Ta maman xxxxx

Toi


J'avais déjà tant souffert par le passé, l'amour n'avait plus réellement de signification à mes yeux.
Je ne te cherchais pas. Et toi, me cherchais-tu?


Je crois que ce soir là, dans ce bar rue Saint-Denis, je t'ai tout donné, même si je ne te connaissais pas. Je savais déjà inconsciemment qui tu étais, sans avoir parlé à coeur ouvert, sans avoir vu nettement ton visage. C'était la première fois que ça m'arrivait, et ca m'a jeté par terre.


Avant de partir, j'ai pu voir ton visage. De grands yeux brillants qui contrastaient sur ta peau d'ébène.


J'avais déjà tout compris.


Et le reste, seuls toi, moi et Charlotte connaissons la suite.
Je t'aime.